Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

DJEBEL SIDI AHMED ZEGGAI

VISITE DU DJEBEL SIDI AHMED ZEGGAI

 

L’association DARNA Saida le vingt-sept du mois de mars de l’année deux mille quinze, est allée à la découverte du djebel Sidi Ahmed Zeggai. La sortie a été effectuée sur le versant Nord Est, celui-ci bien arrosé constitue la forêt du djebel Sidi Ahmed Zeggai.

Le Djebel Sidi Ahmed Zeggai est situé à 4,5 km à l’Ouest de Saida en amont du douar des Ouled Hennoun. Un site, une forêt paradisiaque que nous vous invitons à explorer. Vous pourriez avoir une vue imprenable, une vue étendue, un vaste paysage où vous pouvez contempler de tous les côtés. Le panorama de la face Est du djebel qui se déroule, est fort beau ; d’un côté la ville de Rebahia et sa plaine, au milieu la ville de Saida entourée des monts de Tidernatine et de l’autre la forêt Irlem et plus loin au Sud la ville de Ain El Hadjar. Pour vous dire que de ce lieu vous embrasserez un immense horizon. Il va sans dire que le relief de la région est très accidenté.

Le Djebel de Sidi Ahmed Zeggai fait partie des monts de Saida qui sont le prolongement oriental des monts de Dhaya faisant partie de l’Atlas Tellien.

Le site recèle une faune et une flore spécifiques à connaître et sa forêt englobe une multitude de paysages et de milieux très variés.

Sur le plan de la Faune

La forêt abrite de nombreux animaux comme le sanglier, le chacal, le porc-épic, le lièvre, le lapin de garenne, la perdrix, la caille, le hérisson, la tortue, différents types de serpents, lézard et divers insectes .... (A-t-on dressé un inventaire de la faune existante ?) ….

Sur le plan de la Flore

Le Pin d'Alep est la principale espèce présente sur le Djebel de Sidi Ahmed Zeggaï, nous trouvons également l'Alfa de montagne, le lentisque, le romarin, le sparte, les genêts, le Phillyrea angustifolia ou Filaria. Ainsi que des essences secondaire du pin d’Alep notamment le Chêne vert – le Thuya (el Arâare) – le Genévrier de Phénicie (taga) – le Genévrier  oxycèdre (taga) – le Romarin –Muscardie (boussaila) – Genêt – Phyllaria – Ajonc guendoul – l’Asparagus – le Callicotome – le Spinoza – le Palmier nain – le Diss –  la Marrube blanche (merriwa) – le Thymelia myocarpis – la Lavande – le Férule (klekh / el kebal) – l’Arbousier (sassnou) …

Toute la couverture végétale est soumise presque en permanence à des agressions d'origine humaine, animale et naturelle face auxquelles la végétation, malgré ses facultés de résistance, n'arrive plus à riposter et se maintenir.

Géologie du site

Du point de vue de la tectonique, l’atlas Tellien a été formé par la dernière phase du plissement Alpin. Le djebel Sidi Ahmed Zeggai est d’âge Jurassique supérieur.

De bas en haut nous distinguons :L’alternance argilo-gréseuse du Callovo-oxfordien. Les argiles dominent et les bancs de grés ont une épaisseur de quelques centimètres à 1mètre voir 2 m. L’alternance du Callovo-oxfordien constitue l’essentiel de la lithologie du djebel Sidi Ahmed Zeggai.Au sommet du djebel gisent les grés du Lusitanien (les grés de Sidi Amar, ex Franchetti) de forme tabulaire de quelques mètres d’épaisseur.

Hydrogéologie du site

Le Callovo-oxfordien est pratiquement stérile à l’exception de quelques bancs de grés émergeants pouvant contenir des nappes minéralisées de faible débit, drainées par des sources existantes.

Le Lusitanien à l’Ouest du djebel, constitue une formation aquifère très importante : forages de "Ayata1" (débit de 7 l/s) et "Ayata2" (débit de 35 l/s). Leurs eaux sont froides et de très bonne qualité ; leur minéralisation en général est de 900 mg/l, atteignant rarement le 1 g/l. Actuellement, le forage "Ayata2" alimente une partie de la ville de Saida.

Le djebel Sid Ahmed Zeggai reste un site à promouvoir dans le cadre touristique par son beau paysage champêtre qui se laisse contempler et la diversité de sa faune et de sa flore.

Il est à signaler qu’il serait très utile, eu égard aux grandes potentialités touristiques et hydrogéologiques du site, de procéder à la réalisation d’un forage d’une profondeur de 80 à 120 m à proximité de la maison forestière et cela dans le but de valoriser l’ensemble des djebels avoisinants.

Enfin, nous attendons avec impatience l’étude du site touristique du djebel Sidi Ahmed Zeggaï dont l’altitude à plus de 1177 m lui offre un panorama exceptionnel et qui, identique en tous points de vue à celui de Lalla Setti de Tlemcen.

A proximité du Djebel Sidi Ahmed Zeggai nous découvrons avec une élévation au-dessus de la zone environnante le djebel Sidi Abdelkrim d’une altitude de 1203 m et où nous découvrons un site paradisiaque du nom de « Ain Djenane ». Plus loin vers le nord, nous pouvons apercevoir le djebel Kerdad d’une altitude de plus de 1004 m et plusieurs autres endroits qui offrent des sites naturels et qui valent le détour.

A se demander comment un Site Grandiose, un endroit remarquable ne soit pas classé et protégé.